Des enfants sous la fumée des gaz lacrymogènes : la colère des Stéphanois !

Une vidéo qui choque la toile

On peut y voir des parents en train de courir avec leurs enfants pour tenter d’échapper aux lancements de bombes lacrymogènes par les forces de l’ordre sur la place Jean-Jaurès ce samedi 22 décembre alors que la manifestation des Gilets jaunes en plein centre-ville se déroulait dans le plus grand des calmes. La marche devait d’ailleurs se terminer dans le calme devant la Préfecture. Une démarche qui a mal finie.

Des enfants présents sur les lieux, l’un d’eux avait seulement 3 ans

Les forces de l’ordre ont usé des bombes lacrymogènes pour disperser la foule, faisant abstraction de la présence d’enfants, y compris d’enfants en bas-âge qui jouaient, tout simplement, ou accompagnaient leurs parents au Marché de Noël. Le plus petit avait 3 ans, d’après le témoignage d’un parent.

Que s’est-il passé ?

Quelques éléments d’explication d’après nos informations : la marche des Gilets jaunes n’était pas prévue en centre-ville, mais plutôt du côté du Zénith. Un changement de trajectoire qui a certainement dû surprendre les forces de l’ordre et la Préfecture elle-même. Lorsque les Gilets jaunes sont arrivés en centre-ville, ils se sont donc mêlés à la population déjà présente qui faisait ses courses ou profitait bonnement du marché de Noël. Certains se sont sentis préoccupés vis-à-vis de la sécurité générale, d’autres ont bien compris qu’ils manifestaient pacifiquement et de manière responsable et ont continué à faire comme si de rien n’était.

La raison du lancement de ces bombes lacrymogènes reste encore inconnue. Des témoins affirment que les Gilets jaunes n’avaient pourtant rien fait et que les forces de l’ordre ont attaqué les premiers pour les empêcher de continuer à manifester.

  • « Ça gaze n’importe où !! Même là où il y a des gosses !! Honteux !! »
  • « Honteux qu ils ne.pensent.pas aux enfants »
  • « A la base il y a un marché de Noël et qu’il y ait des enfants c’est normal par contre les lacrymogènes non!!! »

Un florilège des témoignages sur les réseaux sociaux (non corrigés).

Plus d’informations sur le déroulement de la journée dans notre article : http://loiretv.fr/blog/acte-6-des-gilets-jaunes-le-resume-de-la-journee

La vidéo a été visionnée plus de 140 000 vues en moins de 24h et partagée près de 7000 fois sur les réseaux sociaux.
Il est 16h56, lorsque cette scène a été filmée par notre reportrice, Hinda Tissa :

La fumée des gaz s’est aussi répandue jusque sur la Grande Roue, comme en témoigne la vidéo ci-dessus.

D’autres points de vue, d’autres témoignages

Une mère de famille récupère en vitesse son enfant.

Sur la vidéo tournée par Activ Radio, effectivement, nous pouvons constater qu’un projectile non-identifiée à été lancé en direction des forces de l’ordre. La réaction des CRS a été immédiate et sans appel.

« Une petite fille raconte qu’avec son frère, ils ont cru mourir. Selon les personnes que j’ai rencontrées, les violences étaient uniquement policières !« 

Le témoignage édifiant de Fabrice Devésa

Pour découvrir son témoignage : https://www.xn--saintdebout-fbb.fr/2018/12/22/des-crs-gazent-des-enfants-au-marche-de-noel-de-saint-etienne/?fbclid=IwAR3BBpl3VoTtk0Hs6mTv7QskdUtO_zpKv-ZTlgKyFufUk_5H2K2g2jqpslU

Photographies du déroulement de la scène

Après cet épisode sujet à diverses polémiques sur les abus de l’utilisation de la force et le droit fondamental de manifester, les manifestants ont gardé leur sang froid et ont fini par se disperser dans le calme.

L’ambiance festive et la bonne humeur sont revenues en ville en fin de soirée, et le marché de Noël ne désemplissait pas.

Pas certain, cependant, que les fêtes réussissent à apaiser la colère de certains stéphanois qui demandent que cessent ces utilisations abusives de bombes lacrymogènes et de grenades de désencerclement lorsqu’il n’y a pas de danger imminent.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous assistons à ce type de scène à Saint-Etienne, lors du samedi 15 décembre, nous avons été rapidement encerclés par des gaz lacrymogènes sans violences manifestes de la part des Gilets jaunes alors que nous effectuions un reportage en direct, lire notre article consacré à ce sujet :

http://loiretv.fr/blog/limage-du-jour-des-tirs-de-grenades-lacrymogenes-sur-la-foule-a-saint-etienne/?fbclid=IwAR16b27JuCofaoxu-Up_UG7KqfyFHR4Wlq1m3TaxNEMgP_xBUy5t9RRIoAI

Abonnez-vous pour suivre l’actualité !

Soyez assuré.e.s que nous mettons tout en oeuvre pour protéger vos données personnelles. Lire notre Politique de confidentialité.

Reporteurs : Hinda Tissa & Leandro De Carvalho.
Crédit photos : David F. 
(c) LoireTv.fr - Mise à jour : 26/12/18 à 22h31
Suivez-nous !
0

Une réflexion sur « Des enfants sous la fumée des gaz lacrymogènes : la colère des Stéphanois ! »

  1. Ce qui me choque peut etre encore plus ce sont les parents qui amènent leurs enfants ou laissent leurs enfants aller sur les lieux d’affrontements. Ce n’est pas la première semaine, on savait très bien ce qui allait se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *